-A +A

La ville d'Argelès-Gazost

Le marché, le quartier thermal, le casino et les montagnes environnantes... qu'il fait bon vivre ici !

Marchés de pays (le matin)

Lundi : Luz Saint-Sauveur
Mardi : Argelès-Gazost
Mercredi : Barèges (mai à octobre)
Vendredi : Cauterets
Samedi : Pierrefitte-Nestalas
Dimanche : Arrens-Marsous (juillet-août) 

Label

Ville Fleurie : plus d'infos

Altitude

450 m

L’histoire de la ville

Bâtie au carrefour des vallées d’Azun, de Cauterets et de Luz, Argelès-Gazost a toujours bénéficié au cours des siècles d'une position géographique remarquable. La véritable histoire d’Argelès ou plutôt celle des communautés qui lui ont donné naissance commence au Moyen Âge. A l’origine, la ville était composée de trois ensembles distincts : 

  • Vieuzac au nord, avec son village et sa seigneurie 
  • Argelès au centre, plus dispersé, avec son quartier de Canerie 
  • Ourout au sud, englobant la seigneurie dont il reste encore le château. 

Dès 1292, un marché est fixé au mardi  (il perdure encore) et devient rapidement le plus grand lieu d’échange commercial de la vallée en voyant converger chaque semaine les populations rurales des hautes vallées et du piémont lourdais.  

C’est au XIXème siècle que le destin d’Argelès va évoluer. La création de la route impériale, l’arrivée du chemin de fer en 1870 et la construction de la gare attirent une population d’estivants - en majorité anglais et russes - séduits par la beauté du site et la douceur du climat. Mais, c’est surtout l’achat par la ville des sources thermales de Gazost qui permet le développement dans la plaine d’une ville thermale. Argelès s’enrichit alors d’un établissement thermal, d’un casino, d’un parc à l’anglaise et de belles villas. 

En 1896, au cœur de sa renommée, Argelès-de-Bigorre devient Argelès-Gazost en associant son nom à celui de la localité porteuse des sources thermales. Cette dénomination permet au petit bourg de Gazost de ne pas tomber dans l'oubli, et à la ville d’Argelès de marquer sa reconnaissance envers cette bourgade qui est dans l‘incapacité d'exploiter ses sources thermales.  

Argelès-Gazost est aujourd’hui encore un lieu de villégiature agréable et idéal pour goûter aux charmes de la montagne et découvrir l’esprit pyrénéen. 

Le marché

Dès 1292, un marché est fixé au mardi et devient rapidement le plus grand lieu d’échange commercial de la vallée, devenu au cours des siècles une véritable institution qui a façonné la vie et les mœurs des argelésiens. 

Un peu d’histoire... 

Les premiers marchés connus ont toujours eu lieu le mardi, d'abord sur la place de la Péguille puis sur la place du Pouey devant l'actuel hôtel de ville. Ce n'est que bien plus tard que le marché occupera l'ensemble des rues et places de la ville haute.  

Fin XVIIe siècle, le marché s'étend vers la place de la Halle, aujourd'hui place de l'église. Le marché se déplace ensuite plus au centre, sur une prairie utilisée pour parquer les animaux, que l’on aménage pour créer le Foirail. La construction de l'église en 1860 donne un nouveau cœur à la ville. Ce marché a toujours été très vivant : arracheurs de dents, funambules, manèges, spectacles forains, camelots, montreurs d'animaux et d'ours, jeux, vendeurs de chansons et de complaintes côtoient les étals ! 

Au milieu du XXe siècle, l'appauvrissement progressif de l'agriculture va voir disparaître la vente des céréales et des produits fermiers. La Péguille est alors désaffectée et le marché recentré sur le Foirail.  

Le marché d’Argelès-Gazost reste un événement très animé, lieu de ventes en tout genre mais également lieu incontournable de rencontres et d’échanges !  

Le parc thermal et les belles villas

Le Parc Thermal

Il fait bon flâner dans ce parc de 5 hectares, vestige de la belle époque, où l’on trouve également un beau parc de jeux. 

Le parc a été réalisé entre 1885 et 1890, peu après l'établissement thermal, dans le cadre d'une opération d'urbanisme visant à créer un nouveau quartier thermal. C’est son bienfaiteur, Hector Sassère, qui contribua à sa création en offrant ses terrains pour créer le parc thermal, aménagé par petits bosquets, agrémenté d'espaces fleuris et sillonné par un ruisseau.  

A sa création, le but est d'offrir un cadre de vie confortable, esthétique et sain à la population locale privilégiée et aux curistes. Séduits par son microclimat et la littérature pyrénéniste en plein essor, les curistes n'hésitèrent pas à faire construire de grandes villas autour du bel établissement thermal fait de briques et de galets roulés. 

Les belles villas du quartier thermal

Hôtels et villas originales se construisent alors autour du parc à l’anglaise et accueillent une clientèle fortunée : notables, écrivains ou reines ont fréquenté ces lieux. D’Emile Zola à la reine Nathalie de Serbie en passant par la dernière impératrice d’Autriche, de grands noms ont fait la réputation d’Argelès-Gazost qui a su conserver ce charme pyrénéen. 

Aujourd’hui encore, le quartier thermal et le parc sont des lieux reposants ponctués de belles villas où il fait bon flâner et se détendre ! 

Le Casino et le Petit Théâtre de la Gare

Le Casino 

Situé dans le parc thermal, le Casino propose de nombreux jeux et animations durant toute l’année. C’est également l’occasion de goûter à la gastronomie locale aux “Terrasses du Parc”, le restaurant du casino. Spectacles, concerts, karaoké et soirées à thème rythment le Casino d’Argelès-Gazost ! 

Le Petit Théâtre de la Gare 

Depuis plus de 20 ans, les anciens hangars de la gare ont connu bien des passionnés animés par le même objectif : offrir un vrai lieu culturel dans la vallée, ouvert à tous publics et porté par une programmation de qualité.  

Tout au long de l'année, des spectacles contemporains et éclectiques y sont proposés : créations théâtrales, contes, soirées musicales et événements en tout genre. Le Tétralyre, troupe amateure, assure d'excellentes prestations et propose des cours de théâtre pour petits et grands ainsi que des cours de danse contemporaine et d’improvisation théâtrale. Pari réussi pour ce Petit Théâtre qui a vraiment tout d'un grand ! 

Balades autour de la ville

Promenade de l’Arrieulat 

Infos pratiques : 2h A/R, 200m de dénivelé.  

Un sentier ombragé agréable en été, bordant le canal des moulins jusqu’au gave d’Azun puis débouchant plus haut sur les prairies d’Arras et vers le Val d’Azun (itinéraire n°16 du topoguide Les Sentiers du Lavedan). 

Promenade du Balandrau 

Infos pratiques : 3h A/R, 140m de dénivelé. 

A partir du quartier de Vieuzac, suivez le chemin qui mène vers les pierres du Balandrau et les villages de l’Extrême de Salles (itinéraire n°15 du topoguide Les Sentiers du Lavedan). 

Balade Fleurie  

Découverte des charmes cachés d’Argelès-Gazost. Suivre le balisage jaune avec les fleurs rouges, plan disponible au bureau d’information touristique d’Argelès-Gazost. 

Animations et festivités

Que vous soyez passionnés de culture, aficionados de la nature, fêtards ou parents de pitchouns, vous trouverez forcément votre bonheur grâce à une programmation variée : Estiv’art, fête de la transhumance, Muchas Bandas, Fiesta Mômes et bien d’autres !

  • Marché Local | Argelès-Gazost Vallées de Gavarnie Pyrénées
  • Marché Local | Argelès-Gazost Vallées de Gavarnie Pyrénées
  • Marché Local | Argelès-Gazost Vallées de Gavarnie Pyrénées
  • Marché Local | Argelès-Gazost Vallées de Gavarnie Pyrénées
  • Marché Local | Argelès-Gazost Vallées de Gavarnie Pyrénées