-A +A

La Chapelle de Pouey Laün

Un lieu empreint de magie et de légendes qui domine majestueusement le village d'Arrens-Marsous.

Localisation

Arrens-Marsous

Visite libre

Clé disponible à la Maison du Val d'Azun sur présentation d’une pièce d’identité.

Plus d'information

+33 (0)5 62 97 49 49

Une grande variété de styles

La chapelle Notre-Dame de Pouey Laün ou chapelle dorée, tient la dragée haute aux plus belles églises : dorée à l’or fin, avec sa voûte bleue étoilée, elle est solidement ancrée sur le roc, surplombant fièrement Arrens-Marsous. 
 
Présentant une grande variété de styles, de reliefs de bois sculptés et d’objets, ce superbe ancien sanctuaire marial abrite un retable baroque posé sur le sol taillé à même la roche.  

Un lieu chargé d'histoire

L’histoire ne nous livre rien sur ses origines. Deux légendes, l’une faisant le lien avec la chappelle de Héas (près de Gavarnie) et faisant référence à deux colombes, l’autre évoquant une statue dans une grande lumière. On peut imaginer qu’à partir d’un petit édifice, la chapelle a subi de nombreux remaniements. Elle a été successivement, agrandie, décorée à plusieurs reprises et souvent détruite par les séismes ou par les hommes.

Site religieux et hospitalier : « l’hospitalet » d’Arrens, attenant à la chapelle, accueillait des voyageurs et pèlerins qui se rendaient au sanctuaire espagnol très connu de Notre-Dame del Pilar, à Saragosse, ou au tombeau de l’Apôtre Saint-Jacques, à Compostelle. Le linteau de la porte de l'Hospitalet, daté de 1591, a été conservé dans le mur d’enceinte de l’église du village. 

  • sans_titre-4.jpg