-A +A

Villages authentiques

Val d'Azun

Tout le charme de ce joli coin des Pyrénées

Monuments historiques
Petits patrimoines bâtis

Visites guidées durant l'été

Bureau d'information du Val d'Azun à Arrens-Marsous

Laissez-vous conter l'histoire de leurs pierres...

Laissez-vous charmer par ces 8 petits villages au mur en pierre et toits en ardoise, à leurs petites ruelles et leurs maisons bigourdanes, à leurs linteaux de porte en granit décorés de symboles ancestraux, à leurs églises rustiques servant autrefois de tour de garde sur l’Espagne voisine, à leurs multiples cours d’eau véritables cœur de vie autrefois pour se réunir autour du lavoir, du moulin, ou pour garder au frais le lait et le beurre dans les leytés (petit bâti en pierre servant de frigo).

ARRENS MARSOUS, PORTE VERS L’ESPAGNE 

Autrefois deux paroisses et communes distinctes, on trouve donc deux églises celle d’Arrens inscrite aux monuments historiques*, de style gothique construite au XVIIIème avec une enceinte crénelée et un clocher carré, celle de Marsous avec son chevet roman, reconstruite au XVIIIème et XIXème et offre un superbe clocher barlong, modifié au XIXème. Mais la reine ici c’est la Chapelle Notre Dame de Pouey Laün (MH*) trônant majestueusement sur son piton rocheux, ou « Chapelle Dorée », un trésor architectural que l’on peut visiter toute l’année en demandant la clé à la Maison du Val d’Azun. La chapelle fut un haut lieu de pèlerinage sur le chemin de Compostelle vers l’Espagne.

AUCUN, TRÉSOR ARCHITECTURAL 

Le village d’Aucun est un trésor de richesses patrimoniales et présente un très bel ensemble architectural : église à deux nefs croisées du XIème et XVème, portail roman aux chrismes entourés de l’agneau pascal et d’oiseaux, bénitier sculpté du XVIème, fonds baptismaux historiés du XVIème, tour carrée, lavoirs et ancien presbytère devenu Musée Montagnard. La commune invite à se balader dans ses ruelles, accompagné par les voix de ses habitants à l’accent parfois rocailleux grâce à l’application pour smarphone « Chemin de mémoire ».

ARCIZANS DESSUS, LE LONG DU RUISSEAU 

Sur un replat glaciaire, bien exposé en soulane, Arcizans-Dessus offre une curieuse suite de moulins à eau échelonnés le long du gave qui servaient à la mouture des différentes céréales produites dans la vallée. Un de ces moulin a été conservé en état de fonctionnement et s’ouvre à la visite les deux mois d’été. A découvrir aussi son église romane avec chrisme, porche, linteau sculpté et tourelle polygonale.

ARRAS EN LAVEDAN, VILLAGE D’ARTITUDE 

Le village défend l’entrée de la vallée. Au-dessus du village se dressent les ruines en cours de réhabilitation du Castet Naü. Arras présente de nombreuses curiosités : église inscrite aux monuments historiques avec sa porte gothique emmurée des cagots, clocher rectangulaire à clocheton, vierge à l’enfant du XIVème, ancien presbytère et sa tour circulaire devenu maison des Art. Arras c’est surtout un village d’artistes qui ont parsemé rues et prairies d’œuvres originales qui se découvrent en déambulant. Tablettes numériques avec appli "Arras Village d’Artitude" en prêt et plan disponibles à La Poste, à la mairie et à la Maison des Arts.

BUN, SUR UN REPLAT GLACIAIRE 

Le village est à la fourche des vallées d’Arrens et d’Estaing. L’autel en bois peint et doré de l’ancienne église a été conservé dans l’église actuelle construite en 1905. Le poulailler de 1820 dans la cour de la mairie, est remarquable.

ESTAING, JOLIMENT DISPERSÉ 

Formée tardivement par les cadets de famille d’Aucun et Bun qui n’avait pas trouvé mariage avec un(e) ainé(e) - droit d’aînesse, qui conférait l’héritage sur les biens et propriétés au premier né - cette commune présente un habitat dispersé et une église datant du XIVème. Il est le point de ralliement des troupeaux et bergers transhumant vers le lac d’Estaing (l’Etang) pour gagner ensuite les hautes estives.

GAILLAGOS, MOUCHETÉE 

« Gailhat » signifie « vache mouchetée ». L’un des premiers seigneurs de ce village, parmi les plus anciens et les plus ensoleillés de la vallée, y crée un centre d’élevage de vaches laitières très réputé. La richesse de Gaillagos provient ensuite de la fabrication de tricots. Eglise romane, remaniée aux XVIIème et XVIIIème ; vue magnifique sur la vallée du Gave d’Azun.

SIREIX, VILLAGE ROYAL 

A flanc de montagne, tout près du secteur de randonnée «Curadère-Cabaliros », Sireix, est la patrie de la famille Abadie d’où est issue la mère de Bernadotte maréchal d’Empire, fondateur de l’actuelle dynastie des rois de Suède. La légende affirme que c’est une fée sortie des eaux du lac d’Estaing voisin qui aurait donné à un habitant de Sireix sa noble lignée…

  • jnh_5811.jpg
  • jnh_3587_002.jpg
  • photos_route_du_val_dazun_140.jpg